Traversée du lac d’Annecy en longueur “La Douss Veyrier” : 15 km en eau libre

Un grand Merci au club Annecy Eau Libre de nous avoir fait découvrir le magnifique lac d’Anncey version eau libre. Ce fût une expérience extraordinaire. Nager dans ce lac d’eau pure entouré de montagnes majestueuses sur 15 km fût un véritable plaisir et défi (disons le clairement) !

En effet, la course créée par le club d’Annecy eau libre, la Douss Annecy rebaptisée la “Douss Veyrier” pour des questions d’organisations, départ de Doussard, arrivée à Veyrier-le-lac (en faisant un détour près d’Annecy-le-vieux) a été un réel défi ! N’ayant jamais participé à une course d’eau libre (mise à part quelques départs en natation pour des triathlons en relais – maximum 1500 m), ce fût une occasion de me défier sur de la (vraie) longue distance en eau libre. Serais-je capable de nager tant en eau libre ? Serais-je capable d’avoir le physique pour ? Serais-je capable d’avoir le mental pour finir une si longue course ? Au final, serais-je capable de ne compter que sur moi-même et d’assumer mon choix ?

Le 06 Août 2017, 8h15, départ de la course, départ pour 15 km en solitaire (en maillot de bain). Alors que le but principal de ma course était d’arriver au bout, dès le départ, le goût de la compétition me reprend et je comprends que la course va devoir être tactique, jouer le lièvre ou trouver un petit groupe permettant de faire l’effort pour les autres et par la suite se reposer. Je trouve enfin “mon groupe”. La course est lancée. On se suit jusqu’au deuxième ravitaillement (9km400), on s’aide, on passe devant chacun notre tour. Mais les choses se compliquent après. Il reste 5 km 600 et je perds “mon groupe”, le groupe explose dans les vagues, l’un parti bien devant, l’autre restant en arrière. Me voilà seule pour faire ma course en essayant de m’orienter comme je peux au milieu de cet “énorme bassin” qu’est le lac d’Annecy. J’ai froid, la fatigue commence à me gagner, mais j’avance comme je peux. Voyant enfin le dernier voilier de contournement, je me dis que j’attaque la dernière ligne droite d’ 1 km 200. Allez courage, je nage, encore et encore, puis vient enfin la ligne d’arrivée. N’ayant vu personne depuis 5 km 600 je pense être larguée, être en fin de course… Les chronométreurs m’annoncent mon temps : 4 heures 36 minutes…2ème fille, 10ème au scratch sur 41 personnes au départ… Je n’y crois pas, je ne me pensais pas capable de nager une telle distance en eau libre (mouvementée) en moins de 5 heures !

Merci !

Merci tout d’abord à mon chéri qui m’a suivi tout le long de cette course (qui m’a supporté aussi lors de cette veille de course très tendue).

Merci à toute l’équipe du club d’Annecy Eau Libre, merci aux bénévoles, aux kayakistes, aux paddles, aux bénévoles des ravitaillements (les seuls personnes sur l’eau avec qui l’on échange un mot, des encouragements, un peu de boisson pour repartir remotivé à bloc) aux médecins et infirmière (eh oui, quand on arrive frigorifié, ils ne sont pas de trop), aux supporters à l’arrivée.

Toute l’équipe au complet de la Douss Annecy a réussi à organiser la première traversée en eau libre du lac d’Annecy avec brio !

 

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Tumblr