La natation et les femmes enceintes

La pratique de la natation en étant enceinte

Contrairement à une croyance populaire, les femmes enceintes ne doivent pas rester enfermées dans leur cocon au point de ne même plus s’autoriser à faire du sport sous prétexte qu’il faille préserver la croissance du futur bébé et la santé de la maman. Bien au contraire, il existe des activités spécialement adaptées à cet état. La natation, pratiquée régulièrement et de manière modérée, en fait partie !

Le corps médical s’accorde à dire que la pratique d’une ou plusieurs activités physiques durant la grossesse est souvent salvatrice pour la maman et son futur bébé et atténuerait bien des maux.

 

Quelques exemples des bienfaits de la natation sur les femmes enceintes :

  • En premier lieu : Une légèreté inégalable ailleurs que dans l’eau grâce à la sensation d’apesanteur. En effet, la prise de poids dû au futur bébé entrainent des tensions dans le dos, des douleurs musculaires et articulaires qui peuvent être soulagées efficacement en pratiquant la natation.
  • Des nausées atténuées.
  • Amélioration de la circulation des fluides grâce aux battements de jambes. Cela améliorerait une éventuelle rétention d’eau liée à la grossesse.
  • Une musculature conservée et renforcée sans à coup, sans risquer d’abimer les ligaments et les articulations. En effet, l’hormone Relaxine, produite chez la femme enceinte, permet d’augmenter la laxité des ligaments et d’augmenter la mobilité des articulations mais les rend par ailleurs plus fragiles au moindre choc ou mouvements trop brusques.
  • Préserver et muscler en particulier le périnée qui est énormément sollicité tout au long de la grossesse et au moment de l’accouchement.

La nage la plus adaptée lorsque vous êtes enceintes est le dos crawlé. Car elle permet de vous allonger complètement (ainsi d’étirer les muscles du dos), de prévenir ou soulager une éventuelle sciatique, de préserver le périnée, et d’atténuer vos lourdeurs au niveau des jambes.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Tumblr