Triathlon

Le triathlon, c’est quoi ?

Définition :

Le but de cette activité est de boucler le plus vite possible un parcours aquatique, un parcours en vélo puis en course à pied.

Règlement :

Les épreuves « Jeunes » :

Catégorie d’âge Natation Cyclisme Course à pied
Jeunes 6-9 50 m 1 km 500 m
Jeunes 8-11 100 m 2 km 1 000 m
Jeunes 10-13 200 m 4 km 1 500 m
Jeunes 12-19 300 m 6 km 2 000 m

Les épreuves « compétitions » :

La distance M (Courte Distance) est l’épreuve de triathlon inscrite aux Jeux Olympiques.
Les triathlètes élites la parcourent en 1h55 environ chez les hommes et 2h10 chez les femmes.

Triathlon Natation Cyclisme Course à pied
Distance XS 400 m 10 km 2.5km
Distance S 750 m 20 km 5 km
Distance M 1.5 km 40 km 10 km
Distance L 3 km 80 km 20 km
Distance XL 4 km 120 km 30 km
Distance XXL 3.8 km 180 km 42.195 km

Le Cross Triathlon : un triathlon en pleine nature :

Nagez en eau vive, enfourchez votre VTT et courez en pleine nature.

Cross Triathlon Natation Cyclisme Course à pied
Distance XS 250 m 5.5 km 2 km
Distance S 500 m 11 km 4 km
Distance M 1 km 22 km 8 km
Distance L 2 km 44 km 16 km
Distance XL 3 km 66 km 24 km

Voici les différentes étapes d’un triathlon :

Installation du matériel :

L’arrivée dans le parc à vélo est le premier moment où l’on sent vraiment la pression nous envahir.
Quelques conseils élémentaires : restez serein, concentrez-vous sur l’installation de votre matériel et repérez bien votre emplacement.

Natation :

Après vous être échauffé 5-10’ en courant, enfilez la combinaison avant le briefing. Dans l’eau, quelques accélérations vous permettront de préparer votre cœur à l’effort intense du départ et de vous habituer à la température de l’eau. La natation se fait dans une eau plus ou moins mouvementée, où l’on est encerclé de nageurs. Apprivoisez ce nouvel environnement grâce à une respiration relâchée et à une technique rythmée.

Vélo :

L’enchaînement natation-vélo va conditionner votre rendement des premiers kilomètres.
Augmentez vos battements de jambes dans les 100 derniers mètres afin de les préparer à l’effort de la course. Une fois sa place préalablement repérée et atteinte, enfilez votre casque et vos chaussures et enfourchez votre monture une fois la ligne franchie. Ne reste plus qu’à gérer votre effort. La suite est déterminée par votre niveau en vélo, ainsi que par le type de course, drafting ou individuel. N’oubliez pas, gérez votre allure !

Course :

L’enchaînement vélo-course est sans doute le plus spécifique et celui qui mérite un minimum d’entraînement. Avoir effectué des mini-enchaînements, au plus tard 4 jours avant le triathlon semble judicieux. Apprenez à descendre de votre vélo, courez avec, posez-le, et enfilez vos chaussures, cela s’avère déterminant.

Une astuce pour partir sur un bon rythme : moulinez dans les 500 derniers mètres de vélo avant votre transition.

Équipement :

Étant donné que le triathlon mêle trois activités spécifiques, il vous faudra investir un peu plus que dans une seule activité. Les 4 principaux équipements sont la tri-fonction (combinaison courte qui se porte tout au long de la course), une combinaison néoprène (selon la température de l’eau), un vélo de course ou VTT, et une bonne paire de baskets.

 

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Tumblr