Le Dos

Le dos est une nage que l’on pratique sur le dos dite dorsale. C’est la seule des 4 nages sur le dos. Elle a l’avantage de ne pas poser de problème de respiration mais en contrepartie, elle ne permet pas de voir l’arrivée du mur. Cette nage asymétrique est simple et facile à apprendre.

LES BRAS

Le mouvement de bras est asymétrique, c’est à dire que chaque bras effectue sont mouvement l’un après l’autre. En comparaison au crawl, les bras tournent dans le sens contraire.

  • La propulsion des bras

Ils doivent tirer l’eau en partant du dessus de la tête bras tendu puis redescendre jusqu’aux hanches. Le mouvement effectué dans l’eau doit faire un arc de cercle à environ 50cm sous la surface de l’eau avec le coude cassé et la paume de la main en direction des pieds. Il faut sentir que l’on appuie sur l’eau pour une bonne propulsion. Le mouvement doit aller jusqu’au niveau des hanches pour une bonne optimisation du mouvement.

  • Le retour de bras

Arrivée au niveau des hanches, votre bras devra sortir de l’eau, tendu et retournée au dessus de votre tête. Arrivé à mis parcours, il fera un angle de 90 degré avec votre corps presque au dessus de votre visage. Votre épaule devra sortir légèrement de l’eau pour faciliter ce mouvement (roulis des épaules). Sachant que nous sommes sur une nage asymétrique, l’autre bras effectuera son mouvement de propulsion en même temps, ce qui permettra de ne pas déséquilibrer le corps pendant le retour du bras.

LES JAMBES

Le mouvement des jambes sont des battements, comme en crawl. Lors des coulées ou des départs, vous pouvez effectuer des mouvements d’ondulations ou de battements.

Les 2 conseils du Maitre Nageur

** Regarder le plafond et garder les oreilles dans l’eau **

** Gainez-vous au maximum pour relever constamment le ventre et le bassin **

 

EN COMPÉTITION

La pratique du dos en compétition demande beaucoup d’entrainement dans l’optimisation du mouvement dans l’alignement, de la vision, de la respiration et de la flottaison.

Le départ dos s’effectue dans l’eau face au mur, dos à la piscine. Prenez les poignées du plot de départ avec les 2 mains, le corps en position recroqueviller, les pieds contre le mur. Au départ, vous devrez effectuer une grande poussée sur le mur sans jamais vous remettre sur le ventre. La coulée sous l’eau peut être faite avec des mouvements de jambes en ondulations ou battements, seul un mouvement de bras juste avant la sortie de l’eau est autorisé. Vous ne devrez pas dépasser 15m de coulée.

Le virage est le seul moment ou vous pouvez passer sur le ventre. Lors de l’arrivée au mur, 5m avant, vous verrez des fanions. Lors du passage sous ces derniers, vous devrez effectuer environ 3 ou 4 mouvements (variable selon le nageur) puis vous retourner sur le ventre en effectuant votre dernier retour de bras (les 2 bras se retrouvent le long du corps, mains aux cuisses), puis enchainer sur une roulade avant pour pousser avec les pieds sur le mur. Une autre solution consiste à toucher le mur avec la main sur le dos, puis d’effectuer un mouvement du corps de 180 degré toujours sur le dos pour repartir.

  • L’arrivée

L’arrivée doit s’effectuer en touchant le mur avec un membre de son corps (la main, c’est toujours mieux) sur le dos. L’arrivée du mur sera indiquée 5m avant grâce aux fanions.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Tumblr