Pyramide de la construction du nageur

Quelles sont les étapes fondamentales pour devenir un bon nageur ?

Les axes de travail de base s’effectuent autour du travail des entrées dans l’eau, de la flottaison, des déplacements, de l’immersion  et  du travail de la respiration.

  • 1ère étape : Découverte du milieu aquatique

Les objectifs de cette étape sont de faire découvrir le milieu aquatique et de faire disparaître les peurs et les appréhensions liées à ce milieu. Nous allons travailler essentiellement sur la respiration : apprendre à souffler dans l’eau (faire des bulles) correctement sans bloquer la respiration. Aussi bien avec la bouche qu’avec le nez. Pouvoir alterner l’inspiration et l’expiration sans blocage permettra au futur nageur d’acquérir une aisance non négligeable pour la suite des apprentissages. Ouvrir la bouche sans inspirer sous l’eau et même parler sont des exercices complémentaires permettant au futur nageur d’avoir un contrôle total sur sa respiration. De plus, des déplacements simples avec appuis solides (fond de la piscine si non profonde, bord de la piscine…) et des entrées et des immersions simples seront des exercices permettant d’appréhender la sensation d’apesanteur encore toute relative.

La respiration

L’ aquaphobie

  • 2ème étape : Corps Flottant

L’objectif principal de cette étape est de passer d’un corps à la vertical (marche) à un corps à l’horizontal (permis par la poussée d’Archimède). Réaliser l’étoile de mer sur le ventre et sur le dos sont de bons exercices de base pour appréhender cette sensation. De plus, nous pouvons faire prendre conscience de ce phénomène à nos élèves en réalisant des immersions aidées (en descendant avec une perche par exemple) et donner la consigne de se laisser remonter seul sans rien faire.

Flottaison ventrale et dorsale

  • 3ème étape : Corps projectile

Un gainage complet du corps allongé, les glissées et coulées, les entrées dans l’eau par la tête sont de multiples exercices pour projeter sont corps de manière aérodynamique dans l’eau. Aucun exercice de perfectionnement de la nage ne pourra être réaliser si le futur nageur n’a pu prendre conscience de l’obligation de gainage pour effectuer un mouvement propulseur efficace.

Le gainage

  • 4ème étape : Corps Propulseur

Après avoir acquis un corps projectile et gainé, nous allons pouvoir travailler sur la propulsion. Pour débuter, les exercices de la fusée sur le ventre et sur le dos avec plusieurs variantes (mains aux cuisses, au dessus de la tête…) sont d’excellents atouts pour effectuer une propulsion grâce au battement de jambes.

Battements de Jambes sur le ventre

Par la suite, le travail sera axé sur une propulsion avec les bras (la plus efficace dans la natation). C’est alors qu’apparaissent les appuis dans l’eau. Nous pouvons travailler sur le travail des nages codifiées mais aussi sur le travail des godilles.

Nous vous laissons découvrir la suite en allant découvrir notre rubrique Natation Sportive sur les différentes techniques de nages, sur l’entrainement et ses attenants…

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Tumblr