La respiration en natation

Savoir gérer sa respiration en natation est un élément primordial pour pouvoir dérouler sa nage sans encombre. En effet, si vous arrivez à inspirer et expirer au bon moment, vous allez pouvoir nager de façon fluide sur une distance indéterminée.

La respiration en natation se fait en 3 temps :

  • L’inspiration :

    Elle se fait uniquement lorsque vous sortez la tête de l’eau cela va de soi. Par contre, elle doit être aussi brève et optimale que possible pour ne pas « casser » le mouvement et garder une bonne glisse. Pour cela, inspirez par la bouche.

  • L’apnée :

    Elle se fait lorsque vous mettez la tête dans l’eau lors de la nage de manière à garder une bonne flottabilité du corps. Jusqu’au moment où vous allez devoir expirer votre air dans l’eau de manière à pouvoir inspirer rapidement la bouche hors de l’eau.

  • L’expiration :

    Elle se fait juste après le temps de l’apnée la tête encore dans l’eau (Papillon, Brasse, Crawl). Vous devez souffler tout votre air par le nez (pour éviter de prendre de l’eau dans le nez) avant de ressortir la tête de l’eau pour inspirer. Nous insistons sur le fait que vous devez absolument vider vos poumons avant de reprendre une inspiration, sinon, vous perdrez du temps lors de la sortie de la tête hors de l’eau en vidant encore votre air. De ce fait, votre équilibre sera mis à mal et votre nage sera plus complexe à gérer.

Sur le dos, prenez aussi l’habitude d’inspirer par la bouche et de souffler par le nez. Cela vous évitera de prendre une vague par le nez et de manquer de vous étouffer.

Plusieurs exercices peuvent être effectués pour acquérir une respiration automatique en natation (inspiration par la bouche – expiration par le nez) :

  • Accrochez-vous au bord de la piscine et souffler dans l’eau par le nez, ressortez et inspirez par la bouche une seule fois puis recommencez cette exercice jusqu’à temps d’avoir automatisé complètement cette respiration.
  • Sur le ventre, en battements de jambes, rentrez la tête sous les bras et soufflez un maximum d’air, ressortez la tête pour inspirer uniquement lorsque vous ressentez le besoin de respirer et remettez rapidement la tête sous les bras pour continuer la longueur. Essayez de faire une longueur sans vous arrêter.
  • Lorsque vous aurez acquis quelques bases de la technique en crawl, axez votre travail sur la régulation de la respiration en respirant tous les 2, 3, 4, 5… mouvements. Vous allez pouvoir travailler votre apnée et ainsi souffler plus ou moins fort sous l’eau pour reprendre une inspiration à un moment bien précis.
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Tumblr