Flottaison ventrale et dorsale

Savoir flotter :

Commençons par la définition de la poussée d’Archimède : C’est la force particulière que subit un corps plongé en tout ou en partie dans un fluide (liquide ou gaz) soumis à un champ de gravité. Cette force provient de l’augmentation de la pression du fluide avec la profondeur : la pression étant plus forte sur la partie inférieure d’un objet immergé que sur sa partie supérieure, il en résulte une poussée globalement verticale orientée vers le haut. C’est à partir de cette poussée que l’on définit la flottabilité d’un corps.

C’est pourquoi il est nettement préférable pour nager de s’allonger complètement pour obtenir une meilleure flottabilité.

L’exercice phare pour l’apprentissage de la flottaison en natation est communément appelée « l’étoile de mer ». Réaliser une flottaison sur le ventre ou sur le dos est un exercice nécessaire pour la découverte du milieu aquatique et pour pouvoir mieux appréhender les phases suivantes de l’apprentissage. Une personne, qui n’a pas encore pu réaliser qu’elle est capable de flotter sur l’eau, ne sera pas capable de se mouvoir de façon fluide dans l’eau. C’est une étape fondamentale dans l’apprentissage pour la confiance en soi, en ses capacités et en celles de l’eau.

L’étoile de mer sur le ventre est réalisable les bras et les jambes tendus et relâchés. Pensez à rentrer la tête au maximum de manière à faire remonter votre bassin à la surface de l’eau.

L’étoile de mer sur le dos se réalise avec les mêmes consignes à l’exception près que vous devez garder tout le visage hors de l’eau. En relâchant votre nuque et vos épaules, vous parviendrez à garder le visage hors de l’eau.

N’ hésitez pas à prendre 1 ou 2 frites (placées sous les bras) pour commencer à appréhender la flottaison.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Tumblr